Maux par mots – Marie-Sophie Peytou
L'humeur du temps

Art de vivre (12) Enfance Education (7) Sexualité (3) Vie de couple (6) Vie de famille (1) Tous (29)
 
jeudi 4 janvier 2018 Art de vivre
Mieux se connaître pour mieux s’aimer et mieux aimer les autres… Tels sont les vœux que je voudrais formuler en ce début d’année : que chacun puisse développer des relations authentiques avec son entourage, en s'appuyant sur une meilleure connaissance de soi et des autres. Facile à dire me direz-vous…mais comment faire ?

Je vous propose un outil intéressant et assez efficace : faites un stage d’initiation à l’ennéagramme. Quoi ? Qu’est-ce ? C’est du chinois ou de l’hébreu ? Rassurez-vous, il ne s’agit pas d’une formule magique : si vous me lisez depuis un certain temps, vous savez bien que je déteste les solutions toutes faites qui ne demandent pas d’effort.
Commençons par expliquer l’origine de ce mot mystérieux ! Le terme « ennéagramme » vient du grec : » ennéa », qui veut dire 9, et « gramma » qui veut dire figure. Autrement dit, il s’agit de comprendre le fonctionnement de l’être humain à partir de neuf profils de personnalité, chacun d’entre nous appartenant à l’un de ces 9 types. C’est un outil de connaissance de soi qui permet de se situer, de connaître ses forces et ses points faibles, ses motivations et ses peurs.
Certains trouveront peut-être que 9 types, ce n’est pas beaucoup et qu’ils n’ont pas forcément envie de rentrer dans une case numérotée…Je comprends bien ces réticences (que j’ai moi-même éprouvées !), mais il faut bien se dire qu’un type n’est pas une espèce de carcan dont on ne peut sortir et qui vous prédestine à telle ou telle attitude. D’ailleurs, l’ennéagramme ne décrit pas des comportements, mais les motivations inconscientes propres à chaque individu. Ainsi, connaître ces motivations permet de se sentir plus libre, parce que chacun peut découvrir quels sont ses besoins, et aussi ses blessures. Il y a des milliards de types 1(ou 2,3…9), et aucun individu n’est le clone de l’autre ; mais il y a des façons d’être au monde, de réagir face à la vie qui sont communes aux gens du même type.

Cet outil est aussi un moyen de mieux comprendre les autres; il évite bien des erreurs, en particulier celle qui consiste à regarder l'autre avec son propre référentiel et à se comporter avec lui comme on aimerait qu'il se comporte avec nous : c'est une attitude assez répandue, mais qui explique bien des incompréhensions et des conflits entre les personnes. C'est un constat que je fais hélas trop souvent dans mon cabinet.
  -------------------------
Vous l’avez compris, voilà une découverte que je vous suggère de creuser en ce début d’année…mais j’y ajouterai une mise en garde : il arrive que l’ennéagramme soit utilisé par des sectes ou des gourous, afin de manipuler les personnes un peu fragiles, car c’est un puissant outil de connaissance de soi et des autres.
C’est pourquoi, je vous conseille de bien vous renseigner avant de vous inscrire à tel ou tel stage.
En ce qui me concerne, j’ai suivi un stage avec http://acies-accompagnement.fr/. La formation est assurée par Pascal Farouil et j’en ai été tout à fait satisfaite. Sinon, vous pouvez aller sur le site du centre d’étude de l’ennéagramme : http://www.cee-enneagramme.eu/ qui est très sérieux et ne peut être soupçonné de dérive sectaire.
Et pour terminer, une petite video pour expliquer le principe encore mieux que je ne l’ai fait …https://youtu.be/3tGlwkCGO6o

 
«   Retour