Maux par mots – Marie-Sophie Peytou
L'humeur du temps

Art de vivre (12) Enfance Education (7) Sexualité (3) Vie de couple (6) Vie de famille (1) Tous (29)
 
mardi 3 janvier 2012 Art de vivre
Lendemains de fête...

Il arrive parfois que les lendemains de fête soient un peu désenchantés…
Pourtant, cette année, nous avions tout prévu: les décorations du sapin seraient assorties à notre chemin de table, le menu serait à la fois léger et savoureux, les enfants habillés en petits princes se montreraient sages comme des images…bref, nous aurions pu envoyer une photo à un magazine de déco, un vrai modèle de Noël réussi !

Et puis voilà que cela ne s’est pas tout à fait passé comme nous le rêvions : le sapin acheté trop tôt était légèrement déplumé le jour J, la recette qui devait se révéler facile est un vrai casse-tête chinois (et le résultat assez piteux…) quant aux enfants, soit ils ont passé leur temps à se disputer, soit ils ont eu la gastro et ont rendu nos nuits chaotiques…
La réalité nous a rattrapés cette année encore !

Première bonne nouvelle : nous ne sommes certainement pas seuls dans ce cas, mais personne n’osera l’avouer. Il est tellement important de « réussir les fêtes » : n’est-ce pas le slogan que l’on répète en boucle dans les grandes surfaces et les magasins ?
Deuxième bonne nouvelle : il est possible de changer les choses et ce n’est pas si difficile…Il suffit juste de s’arrêter quelques instant en se demandant quelles sont nos priorités en ces jours de fête. Vivre un bon moment d’amitié et de joie familiale ou réussir un concours genre « Un dîner presque parfait ? ». Et si nous arrêtions de nous laisser imposer des images et des rêves qui ne sont pas les nôtres ?

Il nous faudra peut-être renoncer à la perfection, qui n’est pas de ce monde comme chacun sait ! Il nous faudra faire le tri entre les choses importantes (par exemple le calme, le temps passé à faire des jeux de société en famille, les attentions aux uns et aux autres…) et celles qui ne sont qu’accessoires (à chacun de voir…).
Au fond, il s’agit de mettre en pratique le slogan « Simplifiez-vous ! », pour parodier une phrase à la mode en ce moment !

Bien sûr, nous gardons la nostalgie des Noëls de notre enfance, embellis par le souvenir, et nous voudrions vivre un moment qui soit une forme de parenthèse dans notre vie trépidante, avec des relations familiales sereines et paisibles. Bref, nous voudrions que pour une fois la réalité ressemble à nos rêves.
Comme il n’est pas possible de changer les autres, changeons notre regard sur eux et ne leur demandons pas ce qu’ils ne peuvent nous donner ! C’est la meilleure façon de ne pas être déçu et même d’avoir de belles surprises.
 
«   Retour