Maux par mots – Marie-Sophie Peytou
L'humeur du temps

Art de vivre (12) Enfance Education (7) Sexualité (3) Vie de couple (6) Vie de famille (1) Tous (29)
 
dimanche 13 mai 2012 Art de vivre
L'escalier ou l'ascenseur...

Non, il ne s’agit pas d’une recommandation d’exercices physiques avant l’été, pour réduire les kilos en trop et pouvoir arborer fièrement son maillot sur la plage !
Il s’agit d’un choix auquel nous sommes fréquemment confrontés dans la vie quotidienne, par exemple lorsque nous rencontrons une difficulté relationnelle avec notre conjoint, nos enfants, nos amis…

Pour renouer le dialogue, il faut se retrousser les manches, avancer pas à pas, déployer des trésors de patience, et accepter de se remettre en cause; il nous faudra peut-être renoncer à certaines prérogatives, faire des concessions, accepter de reconnaître ses torts ; il nous faudra aussi réfléchir sur certaines attitudes jamais remises en question, voir ce qui pourrait changer en nous pour que change aussi la relation avec l’autre. Il n’est pas possible d’exiger que l’autre change si nous ne sommes pas prêts à changer nous aussi.
Tout cela exige un travail personnel (« un travail sur soi » selon le terme à la mode !) et du temps, car en la matière, il n’existe pas de solution miracle, rapide et livrée clef en main.
C’est ce que j’appellerai le choix de l’escalier…

Sinon, il y a l’ascenseur, c'est-à-dire le trajet direct et sans effort : une petite pilule contre les angoisses, une autre contre l’agressivité, et peut être une troisième pour pouvoir gérer les conflits. Pas de réelle remise en cause, le problème ne vient pas de moi mais juste d’un manque de vitamines ou de sels minéraux ! Je peux aussi me choisir un coach : lui au moins me dira juste ce qu’il faut faire, pour que je n’aie pas à chercher moi-même de solution. C’est moins fatigant et surtout, cela me demandera moins d’implication personnelle.
Bref, nous voilà arrivés au but avant même d’avoir commencé.
Il n’est pas sûr que cette solution, choisie par la majorité d’entre nous, soit la plus efficace à long terme.


Malheureusement, quand nous aurons épuisé toutes les recettes miracles, la situation se sera probablement envenimée au fil du temps. Il sera plus difficile voire impossible, de rétablir la confiance. Le travail que nous avions voulu éviter au départ, nous semblera encore plus insurmontable !
Alors, ne tardons pas à emprunter l’escalier, à nous mettre en chemin, à prendre notre téléphone pour rencontrer un professionnel qui pourra nous aider à avancer, non pas en nous donnant des conseils tout prêts, mais en nous accompagnant dans ce difficile mais riche travail intérieur.
 
«   Retour