Maux par mots – Marie-Sophie Peytou
Lire, écouter, voir

Chansons (3) Conférences (1) Films (10) Jeu (1) Livres (20) Spectacles (1) Tous (36)
 
lundi 28 avril 2014 Films
De toutes nos forces
Nils Tavernier

Un film qui donne de l'énergie, ce n'est pas si courant...
C'est la réaction immédiate qui fuse dans la bouche des spectateurs à l'issue de la projection.
Le scénario, inspiré d'une histoire vraie, est tout simple (ou presque...) : une famille ordinaire, deux enfants dont l'un, Julien, est Infirme Moteur Cérébral. Il rêve de faire avec son père un concours de triathlon, l'Ironman, et ce rêve se réalisera.
Quelques critiques grincheux ont trouvé l'histoire trop belle, trop linéaire, trop classique...mais ceux qui ont gardé un cœur d'enfant se laisseront toucher par la formidable leçon de courage donnée par ce garçon et son père.

Pour une conseillère conjugale, le film propose des pistes de réflexion vraiment intéressantes, autant pour les relations de couple que pour les relations familiales.
Ainsi, j'ai noté la difficile articulation entre le rôle de parents et celui d'époux quand survient un enfant, surtout lorsqu'il demande une attention toute particulière. Le couple formé par les parents de Julien ne sait plus communiquer, chacun campe sur ses positions et ses a-priori. La mère a consacré toute son énergie à s'occuper de son fils, négligeant sans doute de prendre soin de son couple et de son conjoint. Les souffrances de chacun empêchent de s'ouvrir à l'autre ; chacun des deux souffre tellement qu'il est incapable de la moindre empathie. Du coup, alors que l'épreuve pourrait les souder l'un et l'autre, elle est au contraire facteur de division.

Quant aux relations parents/enfants, il m'a semblé intéressant de voir que Julien est un enfant différent mais aussi un enfant comme les autres ; il a besoin que son père l'admire et soit fier de lui pour grandir et devenir adulte. Il a aussi un fort désir d'autonomie, qu'un amour trop enveloppant peut brider . Au fond, les problèmes vécus dans ce triangle père/mère/enfant sont très semblables à ce qui est vécu dans une famille dont les enfants sont en parfaite santé ; le handicap de Julien en offre juste une vision plus aiguë, un peu comme avec une loupe.
L'idée force est aussi qu'on ne crée du lien avec son enfant qu'en passant du temps avec lui, en ayant des projets en commun, des projets qui permettent de se dépasser.

Pour conclure, j'aurais envie de vous suggérer une belle occasion de sortie en famille, pour susciter des discussions et des réflexions intéressantes sur le handicap, le rôle du père et de la mère au sein d'une famille, la communication...
Rien de tel qu'un bon moment partagé ensemble, pour recréer du lien et engager le dialogue quand les relations familiales nous semblent en panne...

PS: Pour la bande annonce du film : http://www.nilstavernier.com
Pour en savoir plus sur l’histoire vraie dont le film s'est inspiré: http://youtu.be/8iBbi96XijQ
 
«   Retour