Maux par mots – Marie-Sophie Peytou
Lire, écouter, voir

Chansons (3) Conférences (1) Films (10) Jeu (1) Livres (20) Spectacles (1) Tous (36)
 
mercredi 8 avril 2015 Films
Le voile des illusions
JOHN CURRAN, avec Naomi Watts et Edward Norton
Metropolitan vidéo



Ce film a déjà quelques années (il est sorti en 2006) mais il se trouve facilement en DVD et offre l’occasion d’une belle réflexion sur l’amour, qui apparait lorsque tombe… le voile des illusions.


Londres, 1920. Après un mariage trop vite accepté pour convenances sociales, Kitty part avec son mari, Walter, médecin bactériologiste, pour vivre à Shanghai où il doit mener des recherches. Rapidement, la jeune femme tombe amoureuse d'un autre homme.
Je ne vous dévoilerai pas la suite de l’histoire, mais sachez que vous passerez un bon moment car en plus d’évoquer un drame conjugal, l’auteur brosse une très belle fresque historique de la Chine dans les années 20.

Malgré une facture assez classique, l’histoire est originale par la vision de l’amour qu’elle propose, aux antipodes des passions de cinéma. Le coup de foudre est inversé : il est l’aboutissement d’une relation et non son commencement.
La relation de Kitty et de son mari est mal partie : Walter est éperdument amoureux de sa femme mais il est surtout séduit par sa grâce et sa beauté et se soucie assez peu de sa personnalité, de sa vie intérieure et de ses aspirations ; Kitty s’est mariée pour échapper à sa famille, mais son mari lui apparait comme ennuyeux, sérieux et incapable d’émotions. Chacun emprisonne l’autre dans ses apparences, et malgré leur mariage et une proximité charnelle, l’âme de chacun reste étrangère à l’autre. Chacun vit dans une terrible solitude affective, qu’il cherche à combler l’un par son travail, l’autre par une aventure passionnelle.

Il faudra une véritable crise, et beaucoup de remises en cause, pour que chacun accepte de regarder l’autre en vérité, de faire un pas (et même plusieurs !) pour pouvoir enfin approcher l’être aimé dans ce qu’il a de plus intime et de plus secret. Ce changement de regard va aussi dévoiler les êtres dans ce qu’ils ont de meilleur, car chacun va découvrir en soi et en l’autre des qualités qu’il ne soupçonnait pas.
N’est-ce pas le chemin que tout couple doit faire pour pouvoir dire enfin «je t’aime » ? Abandonner ses illusions et ses représentations, qui emprisonnent souvent le conjoint dans un personnage dont il ne peut sortir. Accepter que l’autre soit une terre étrangère à explorer et non pas un double narcissique de soi-même. Changer son regard afin de découvrir ce que l’autre a d’unique et d’irremplaçable, et l’aider à en prendre conscience.
A ce titre, on peut dire qu’aimer quelqu’un, c’est lui permettre de découvrir qui il est vraiment.

Pour voir la bande annonce:
https://youtu.be/wkkXMfsYH3k
 
«   Retour