Maux par mots – Marie-Sophie Peytou
Lire, écouter, voir

Chansons (3) Conférences (1) Films (10) Jeu (1) Livres (20) Spectacles (1) Tous (36)
 
dimanche 11 septembre 2016 Livres
Etre heureux, ce n’est pas nécessairement confortable (Trouver le bonheur et non ce qu’on croit être le bonheur)
Thomas d’Ansembourg
Les éditions de l’homme 2004 (Pocket)



Un petit livre à savourer au moment de la rentrée, pour y puiser des conseils de sagesse et d'équilibre dans le domaine des relations humaines.

Si je vous recommande ce livre, c'est d'abord à cause...de son titre ! Il dit en peu de mots la conviction fondamentale de l'auteur: trop de personnes aujourd'hui recherchent le bien être, en croyant ainsi trouver le bonheur. De ce fait, elles se privent du vrai bonheur, qui est une aventure à vivre, avec ses dangers et ses remous, qui demande parfois de renoncer à un certain confort, à des habitudes stériles et même mortifères !
La grande aventure de la vie, c'est de créer des relations avec les autres, des relations véritables qui ne soient ni un conflit de pouvoir ni un désir de fusion (où l'on cherche à étouffer l'autre au lieu de le faire exister).

En rappelant certains principes de base de la CNV (Communication Non Violente), il permet de revisiter notre façon de rencontrer les autres. Il nous invite à remettre en question certains réflexes, qui nous mènent à des impasses, par exemple les interprétations, qui deviennent des jugements, les fausses croyances sur nous mêmes ou sur les autres.
Il insiste aussi beaucoup sur le fait que "désaccord ne signifie pas désamour": à méditer quand, pour avoir la paix (ou pour être aimé), nous renonçons à être nous mêmes, que ce soit face à nos enfants ou face à notre conjoint...

Une partie de son livre est aussi consacrée à la gestion des émotions; nous sommes invités à les écouter, ce qui ne veut pas dire qu'elles doivent dicter notre conduite. « Les émotions dont nous ne nous occupons pas s’occupent de nous » (p202). La maitrise de ses émotions, « ce n’est pas le déni, ni le refoulement, ni le contrôle, c’est la capacité d'en faire un usage avisé » (203).
Je vous recommande en particulier le passage sur la peur et la colère: il est très éclairant sur la façon dont on peut les traverser de façon constructive.

Il est certain que le développement personnel et très à la mode aujourd'hui; le grand mérite de ce livre est de nous inviter à dépasser la simple recherche de la "zénitude" en considérant la vie comme une aventure exigeante.
Non, être heureux n’est pas nécessaire à notre épanouissement. Cela peut même être un frein à notre véritable bonheur ; parfois, pour trouver la joie, il faut accepter de vivre des moments difficiles, inconfortables, il faut accepter de prendre des risques !

  -------------------------

Quelques mots sur l'auteur : Thomas d’Ansembourg est connu pour un ouvrage paru en 2001, "Cessez d'être gentil, soyez vrai !"; c'est un thérapeute et un formateur en CNV (Communication Non Violente). Vous pourrez en savoir plus sur lui en allant vous promener sur son site : http://www.thomasdansembourg.com/fr
Vous n'êtes pas obligés d'adhérer à toutes ses convictions, notamment lorsqu'il s'aventure sur le terrain de la philosophie, voire de la théologie, mais cela ne l'empêche pas de proposer des réflexions passionnantes sur la communication.









 
«   Retour