Maux par mots – Marie-Sophie Peytou
Lire, écouter, voir

Chansons (3) Conférences (1) Films (10) Jeu (1) Livres (20) Spectacles (1) Tous (36)
 
mardi 23 octobre 2018 Livres
Parents dépassés, il n’y a pas de fatalité (En finir avec les tensions : retrouver le chemin de l’harmonie familiale)
Christian Doyhenart
Editions Favre

Si vous avez la possibilité de prendre des vacances, et que vous avez un peu de temps, pourquoi ne pas le consacrer à la lecture d’un ouvrage optimiste et plein de bonnes idées sur l’éducation ?
L’auteur est un esprit concret et pratique, et, ce qui n’est pas sa moindre qualité, absolument pas donneur de leçon ! Il ne cherche pas à faire de vous des parents parfaits, mais des parents heureux.

Une éducation "réussie" repose sur deux piliers : la présence d’un cadre structurant et la relation affective, avec bien sûr une infinité de nuances dans la façon de le vivre au quotidien.
L'enfant épanoui s'appuie sur ces deux piliers; à l'inverse de l'enfant roi, qui reçoit de l'affection mais n'a aucun cadre, de l'enfant dressé qui a un cadre mais pas d'affection et de l'enfant délaissé (voire maltraité) qui ne peut compter ni sur l'un ni sur l'autre.
De façon imagée, il suggère que l’enfant, pour se développer a besoin d’un cadre et d’une étoile :
Le cadre implique des règles, voire des sanctions et en tout cas une fermeté structurante.
L’étoile a 5 branches et elle exprime tout ce dont l’enfant a besoin pour développer une réelle relation affective avec ses parents: le soutien, l’expression des sentiments, les moments positifs partagés, la transmission, l’écoute bienveillante.
  -------------------------
L’originalité du livre est de proposer une multitude de petits tests pour découvrir quelle sorte de parents l’on est et dans quels domaines chacun peut avoir une marge de progression. A l’issue de cette réflexion globale, les chapitres qui suivent abordent les difficultés que peuvent rencontrer des parents : enfant angoissé, contestataire, insolent ou qui a tendance à mentir, enfant capricieux ou addict aux écrans…
  -------------------------
A chaque situation, l’auteur propose des pistes d’évolution et des moyens concrets pour parvenir à la meilleure solution, celle qui va permettre à l’enfant de grandir et de devenir un adulte épanoui. Je ne résiste pas à l’envie de citer cette très belle définition de la parentalité, dans la conclusion du livre :

« Ensemble, nous avons exploré le difficile mais passionnant métier de parent. Un métier, une mission, un rôle, peu importent les mots. L’essentiel est d’être un parent. Car avoir des enfants et être père, mère, ne signifie pas la même chose. Toute la différence entre avoir et être se retrouve ici. Car « être « renvoie à une identité, une implication, une responsabilité, quand "avoir" tient de la simple possession.» (p205)



 
«   Retour