Maux par mots – Marie-Sophie Peytou
Les réponses à vos questions

Deuil (1) Enfance Education (3) Enfance maltraitée (0) IVG (0) Travail personnel (2) Vie de couple (9) Tous (15)
 
Vie de couple
Je suis mariée depuis un mois maintenant et j’ai le cafard ; depuis le temps que j’en rêvais de ce mariage, j’ai l’impression que je n’ai plus rien à attendre de notre couple. Dites-moi si je suis normale ! Pour commencer, je voulais vraiment vous rassurer : vous êtes normale, et ce mal-être dont vous souffrez s’appelle le « wedding blues »…Après avoir tant travaillé pour que la fête soit la plus belle possible, pour que la magie opère jusque dans les moindre détails, le jour tant attendu est arrivé et il a passé trop vite ; les invités sont partis, la robe est sale et froissée, le bonheur espéré ne semble pas au rendez-vous…Peut-être même que le prince charmant est redevenu un crapaud et que tous ses défauts apparaissent au grand jour!

Alors, vous voilà devant les photos de ce moment inoubliable et vous vous dites avec nostalgie : « Quand est-ce qu’on recommence ? Quand est-ce que nous allons vibrer pour un autre projet ? »

Je crois que la réponse est là : quel projet pour votre couple maintenant ? On croit souvent que se marier c’est le but de l’amour, alors que c’est là que tout commence…Se marier engage à agir, pour que l’amour du couple dure longtemps. Ce n’est pas un acte magique qui donne d’un coup le bonheur, et d’ailleurs, si vous y réfléchissez bien, est-ce que vous auriez envie d’un bonheur imposé, gratuit et obligatoire ?
Tout reste à faire, et c’est ce qui fait la saveur de la vie. L’amour se soigne et s’entretient, comme un jardin. Il est fait de petits gestes au quotidien pour enrichir la relation et l’aider à se développer, il se nourrit de projets communs. Aucun couple ne peut survivre s’il n’a pas des objectifs à partager : il y a de grands projets, qui sont communs à beaucoup de couples, comme fonder une famille (peut-être avez-vous des enfants, vous ne le précisez pas dans votre mail) , avoir un intérieur à soi…mais certains projets sont propres à chacun: entreprendre un beau voyage, retaper une vieille maison, s’engager pour une cause humanitaire, fonder une entreprise, chanter dans un groupe ou une chorale…la liste serait longue et je ne veux pas vous influencer.

Au fond, le meilleur projet serait de vous dire : je vais essayer de donner à mon couple, chaque jour, ce dont il a besoin pour ne pas se laisser embourber dans l’habitude et la monotonie ! Et cela, c’est un sacré défi à relever, que personne ne peut faire à votre place…

PS : Bien entendu, il ne faudrait pas que votre tristesse dure trop longtemps ; alors, n’hésitez pas à rencontrer une CCF qui pourra vous aider, vous et votre mari, à échanger sur ce mal-être et à retrouver le goût de la vie à deux.
 
«   Retour